De Transsibirskaïa à Onéguine

De Transsibirskaïa à Onéguine

L’historique d’un spectacle

C’est en 2014 avec le spectacle Transsibirskaïa – consacré aux compositeurs russes rares du 19e – que débute la collaboration artistique des protagonistes de Grain de Scène (Larissa Rosanoff, Sacha Michopn, Ludmilla Gautheron). “Une traversée de la Russie du 19e conduite à toute vapeur par des artistes à l’enthousiasme communicatif. Mélomane ou non, ce concert-spectacle vous transportera de bonheur” – titre la presse dès les premières représentations. Créé grâce au soutien du Cercle Romand Richard WagnerTranssibirskaïa a été vue par plus de 2000 spectateurs romands enthousiastes et a des dates prévues jusqu’en 2018.

Suite à ce succès, le Théâtre des Amis invite les protagonistes de Transsibirskaïa à créer un spectacle sur mesure pour le théâtre carougeois. Le Festin de saint-pierre, de Vincent Aubert, d’après Dom Juan de Molière et Don Giovanni de Mozart, voit le jour et affiche complet pour les 26 représentations en novembre-décembre 2016.

C’est sur une nouvelle production de La Bohème de Puccini au Victoria Hall de Genève que Sacha Michon et Larissa Rosanoff retrouvent la metteur en scène Mathilde Reichler et que le projet d’un spectacle inédit qui mêle à la fois le texte de Pouchkine dans la traduction d’André Markowicz et la musique de Tchaïkovski émerge.

Previous

Next

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *